Chateau carbonnieux, un grand cru de Graves initié par des moines terriens

Il est amusant de constater à quel point le vignoble français doit sa survie, à une époque reculée, aux moines et gens d’églises. Le château carbonnieux ne fait pas exception à cette règle. C’est au XVIIIe siècle que l’on voit apparaitre dans le Bordelais et plus précisement pour les vins de Pessac-Léognan : le château Carbonnieux. Ce qui fait de ce vignoble l’un des plus anciens de la région.

Carbonnieux, une histoire de moine bénédictin.

C’est à l’époque gallo-romaine que la vigne apparaît réellement en France. Importée par les nombreuses invasions que nous avons subit le travail de la vigne et le produit de celui-ci est alors un commerce florissant. Certaines régions de France voir leur économie assurée par leur production de vin. Bien évidemment, le vin d’alors n’a pas grand-chose à voir avec celui que nous buvons actuellement. Mais la base est là.

Chateau carbonnieux

À la chute de l’Empire romain, se succèdent alors les invasions barbares qui ruinent la campagne française. La vigne qui n’est alors pas un produit de première nécessité n’est alors pas re-implantée. C’est à ce moment qu’entre en jeu l’église. Plus particulièrement les ordres bénédictins, Cisterciens, chartreux…

Ce sont des ordres de moines terriens. Or c’est à eux que l’église va accorder le droit de replanter des vignes autour de leurs abbayes. C’est eux qui vont vendanger puis vinifier le raisin. C’est donc à eux que l’on doit le maintien et surtout la diversification de nos vignes. Rendons aussi un hommage tout particulier aux moines cisterciens. Ordre ascétique, fait de travailleurs acharnés, les moines cisterciens avaient pour mission l’excellence dans tout ce qu’ils entreprenaient. On leur doit sans doute les premiers vins de qualité avec la création des premiers climats bourguignons.

On dit qu’ils goutaient la terre pour en établir sa valeur. Carbonnieux, bien que situé dans le Bordelais ne fait exception et doit sa culture à l’église.

Chateau carbonnieux

Chateau carbonnieux 2010, l’année sainte !

En général les vins qui font l’unanimité dans les hautes sphères de l’œnophile sont des vins rouges de garde. Là, le vin qui a appuyé la réputation du chateau carbonnieux est un vin blanc. Moelleux et fruité, sa couleur jaune pâle va ravir vos convives.

Ce vin est d’une délicatesse qui a su ravir les pros qui lui attribuèrent une excellente note comme ses confrères Smit Haut Lafitte et le château Pape-Clément. Il faut noter également qu’il peut se boire dès maintenant et que son prix est pour un grand cru plus qu’abordable.